LOTISSEMENT LANDY SUD

SAINT-DENIS (93) | 2005 - 2014

Reconversion de friches ferroviaires

Close icone

La ville de Saint-Denis avait pour objectif de poursuivre la mutation du secteur de la Plaine par la reconversion de friches ferroviaires. Cette mutation devait s’appuyer sur plusieurs leviers : développement économique, résorption de l’habitat insalubre, création de nouveaux logements et développement des équipements.

Superficie du site
3 hectares
Surface de plancher
38 000 m²
Investissement
15,5 millions d’euros

Description

image Présentation
LOTISSEMENT LANDY SUD

Eiffage Aménagement signait en 2005 un Contrat de Partenariat Opérateur (CPO) avec SNCF Réseaux pour l’étude et la réalisation d’un nouveau quartier axé sur la mixité résidentielle et programmatique. Suite au permis d’aménager obtenu en 2008 et après modification du POS de Saint-Denis, l’opération a été réalisée sous forme de lotissement en 6 ans.

image Présentation
image Présentation
  • 330 logements collectifs (dont 25 % de logements sociaux)
  • 7 500 m² de bureaux
  • Jardins familiaux
  • Espaces publics (voies nouvelles, venelles…)

 

 

  • Architecte urbaniste : Agence Devillers et Associés
  • BET VRD : CL Infra

Enjeux

  • 01

    Créer un quartier mixte propice au développement économique du lieu

    • Réalisation d’un immeuble de bureaux BBC Effinergie baptisé Le Volta.
    • Création de différents types de logements : en accession et aidés.
  • 02

    Proposer un projet viable à l’opérateur privé

    • Signature d’un CPO (Contrat de Partenariat Opérateur) avec SNCF Réseaux.
    • Risque financier des études pris en charge par l’opérateur privé.
    • Raccourcissement des études : 3 ans contre 5-7 ans en général.
    • Négociation du foncier en toute transparence.
  • 03

    Convaincre la collectivité de l’intérêt de la programmation et du montage

    • Projet d’initiative privée mais contrôlée par l’administration.
    • Procédure juridique souple, unique et contrôlée par la collectivité.
    • Partenaires publics et privés soudés par un programme et des intérêts communs.
    • Discussion ouverte sur un programme de construction défini en fonction des besoins communaux.
    • Accélérer la production de logements sans coûts pour la Ville.

Chiffres clés

Photos